• Acceuil

    ** Prochainement, les cours en vidéo **

     

    Bienvenue

     

    Trait


     
    BOU ECO
     
    N’imprimez le contenu des cours et des documents qu'en cas de nécessité !
     
     
    NewsLLe Service Newsletter est disponible. Inscrivez-vous à gauche en bas et vous receverez toutes les nouveautés du blog.


    Flash
     
    Téléchargez Adobe Flash Player et installez-le pour un meilleur fonctionnement de ce blog. Cliquez ici pour accéder au site Abode.

    adblock icone
     
    Intégrez AdBlock à votre navigateur pour bloquer les annonces publicitaires qui l'encombrent. Cliquez ici pour le télécharger.
     
     
     

    Trait


    Mes publications et participations littéraires et scientifiques :

     

    PCR Sur mes genoux, j’écrivais sur une feuille perdue dans mes poches depuis un temps oublié, quelques mots et phrases, quelques vers d’odes rimant comme des chansons, imprégnés de quelques odeurs de jasmin et d’encens, et qui commençaient par son nom.

    Après avoir fini d’écrire, de lire et de relire, j’enroulais ce bout de papier qui allait passer la plus grande partie de sa vie emprisonné, entre les parois d’une bouteille jetée, désespérément naufragée, basculée de vague en vague, craignant les rochers et t’espérant sur cette plage de rêve.

    ***

     

    Je voyageais entre les vagues d’un tapis gris.
    Les vents berçaient mon bateau de papier.
    Je ramais, lentement, avec un vieux tamis,
    Et les Douze étoiles m’éclairaient le sentier.

    Je savais, je tournais dans un Cercle infini.
    Je savais que mon bateau de papier coulait.
    Je sanglotais de peur, car la mort et la vie,
    Devant mon corps gémissant, se battaient.

     

    Amoureux

    Vingt-cinq passionnés racontent dans ce recueil leur rencontre avec l’Arménie. Ils ou elles sont d’origine arménienne ou pas, géographes, photographes, enseignants, écrivains, notaires, commerçants, techniciens … ou encore simples voyageurs, cyclotouristes …  et parfois même des personnes qui ne se sont encore jamais rendues dans ce pays. C’est dire si l’Arménie suscite l’intérêt notamment par son histoire, sa culture et plus particulièrement sa musique.

    Avec la participation de :

     Hélène Adjemian Gorizian – Claude Anouchian - Françoise Ardillier -Carras – Jacqueline Assassian – Diane Babayan -Jean Bedrossian – Sophie Bénédite – Jean-Paul Ceccaldi -Pascal De Graer – Ida Der-Haroutunian – Levon Djolakian - Benjamin Donekoglu – Philippe Fenouillet – Carine Geerts - Vincent Goumont – Karin Hadchadourian – Mounir Hammouda - Anne Lemoine-Adam – Jacqueline-Siranouche Markarian - Alexandre Mignon – Marie-Thérèse Moens – Sossé Oumedian - François-Marie Périer – Rodolphe Stembert – Sandra Zatloukal.

     

    le nom propre

    Différentes discussions tenues lors de manifestations scientifiques nationales, régionales et inter-nationales ont amené les chercheurs algériens, marocains, tunisiens, mauritaniens, libyens et même égyptiens à mesurer l’urgence et l’importance scientifique de l’organisation, dans une perspective pluridisciplinaire, d’une réflexion partagée sur l’usage des noms propres au Maghreb, en particulier des toponymes et des anthroponymes, saisis à la fois dans leur spécificité et leur complémentarité, et avec toutes les catégories onomastiques sous-jacentes : hydronymes, oronymes, hagionymes, anthroponymes, ethnonymes, patronymes, prénoms, surnoms, pseudonymes, etc. Les débats ont trait au rapport onomastique de l’homme maghrébin à son environnement physique, à la dénomination en termes de noms propres de ses lieux, de ses croyances et de ses cultes, de son groupe et de sa filiation, du règne végétal et animal, en somme à toutes les formes d’expression onomastique ...